Liebe Leser und Leserinnen,

Jetzt, wo ich mein binationales Diplom bekommen habe, fühle ich wirklich, wie wichtig Abibac für meine späteren Projekte war. Als ich im Gymnasium war, fand ich, dass wir viel mehr Arbeit als die andere hatten. Ich bin mir heute dessen bewusst, dass diese Arbeit uns geholfen hat, indem wir organisierter und effizienter sind. 

Des Weiteren hat mir das Abibac sehr bei meinen Wünschen auf "APB" (postbac) geholfen. Ich hatte kein besonders hervorragendes Schulzeugnis, aber ich habe es geschafft, in einem selektiven Studiengang akzeptiert zu werden. Ich denke auf jeden Fall, dass das ABIBAC mir dabei sehr geholfen hat. 

Ich wohne jetzt in Wien (Hauptstadt Österreichs), und studiere im Lycée Français in der Classe Préparatoire aux Grandes Ecoles (CPGE): eine Vorbereitung für die BusinessSchool. Mein jetziges Studium steht also in Einklang mit meinem zweisprachigen Abibac-Bildungsgang.

AuBerdem merke ich nun, da ich Studentin in Prépa bin, wie sehr mir das Abibac geholfen hat, die richtigen Arbeitsmethoden zu entwickeln: Trotz der vielen Arbeit, schaffe ich es Wien zu besichtigen. Ich verbessere auch mein Deutsch jeden Tag, indem ich mit Österreichern lebe.

Ich hoffe, mein Bericht kann euch nützlich sein.

Vielleicht bis nächstes Jahr in Wien ! 

Laura

 

Chers lecteurs, chères lectrices,

Ayant effectué trois ans en classe d'Abibac, je ressens aujourd'hui à quel point l'obtention de ce double diplôme a été utile pour mes choix d'avenirs. Étant en Abibac, il est vrai que nous avons plus de travail que les autres. Est-ce pourtant un défaut? 

Grâce au travail en plus, chaque élève a pu réussir à développer une capacité d'organisation et d'efficacité dans son travail. 

De plus, je me suis rendue compte à quel point le fait d'avoir l'Abibac est un plus pour les orientations post bac. Sans avoir un dossier exemplaire, j'ai réussi à obtenir des voeux auxquels je ne m'attendais pas, du fait de leur sélectivité. 

Actuellement en classe préparatoire au Lycée Français de Vienne, je considère que mes études s'inscrivent tout à fait dans le cursus bilingue qu'est l'Abibac. Je vis au quotidien au sein de la culture germanique et surtout j'arrive à communiquer  avec les autochtones et à perfectionner mon allemand. Par ailleurs, en ce qui concerne la classe préparatoire, je me rends compte à quel point ce double diplôme a été formateur dans ma façon de travailler. Malgré la quantité de travail, j'arrive à visiter Vienne, capitale culturelle à taille humaine. 

En espérant vous avoir été utile, 

À l'année prochaine peut être à Vienne! 

Laura, promotion Abibac du Lycée Barthou 2014